PARTAGER
Racing Métro 92 vs Montpellier : une demi-finale du Top 14 en 2011. Crédits photo : Florent Puissegur, 28 mai 2011, Wikimedia Commons

Comme toujours, la 24e journée du Top 14 aura donné de belles émotions aux amateurs du rugby. Alors qu’il ne reste désormais que deux journées avant la fin de la première phase du championnat, le Stade Toulouse a réalisé une excellente opération en venant à bout du Racing.

Toulouse et Lyon en grande forme

Le Stade Toulousain, pour qui la fin de la phase de poule correspond à des rencontres plutôt difficiles, s’est imposé 42 à 27 face au Racing 92. Les Toulousains se sont imposés à domicile après un match qu’ils ont dominé, même s’ils ont eu la fébrilité d’encaisser 3 essais dans les 13 dernières minutes. Le point de bonus offensif perdu de la sorte pourrait leur coûter cher, leur toute nouvelle 2e place n’étant que faiblement assurée… En effet, le Racing et Toulouse permutent leurs positions respectives au classement, mais avec le même nombre de points. Rappelons que le dauphin de Montpellier (défait 32-17 à Toulon qui occupe la 4e place) pourra passer directement aux demi-finales sans passer par l’étape des barrages.

Le LOU réalise une très belle performance en atomisant (point de bonus offensif), à domicile certes, 44 à 3 le Stade Français. Le club rhodanien mérite donc plus que jamais sa 5e place. Toby Arnold et Baptiste Couilloud ont joué un excellent match :

Le Stade Français doit donc faire attention pour se maintenir en Top 14. Avec 38 points, sa 12e place reste périlleuse, d’autant plus que l’US Oyonnax a réussi à battre Brive 40 à 17 pour se sortir le bec de l’eau.

Les jeux sont loin d’être faits

Le suspense est plus que jamais au rendez-vous. Les choses sont loin d’être terminées. Cela vaut pour le haut du tableau, aussi bien que pour son bas ou le milieu. Toutefois, le CA Brive-Corrèze devient la lanterne rouge du championnat et devra compter sur des déficiences de ses rivaux pour s’en sortir. C’est une bien mauvaise position :

Outre le choc Toulouse-Racing, la 24e journée était marquée par une rencontre aux enjeux importants : La Rochelle-Castres. En effet, la dernière marche du top 6 – synonyme de qualification pour les phases finales – étant en jeu. Or, c’est l’équipe en déplacement qui s’est imposée, avec une courte victoire (18-26). Le Stade Rochelais glisse quant à lui vers la 8e position : les barrages s’éloignent d’autant plus. Mais rien n’est gagné pour Castres, car la Section Paloise reste à l’affût malgré une défaite à domicile (22-33) contre Agen, qui peut dire merci au triplé de son ailier Filipo Nalosi. Avec cette deuxième victoire consécutive, le SU Agen (11e place) semble devoir s’assurer le maintien.

Pour finir, Clermont a eu raison 33-3 de Bordeaux-Bègles, ce qui remet l’ASM en forme pour mettre en difficulté ses adversaires des deux prochaines journées, dont le Stade Toulouse qui jouera sans doute sa qualification directe pour les demi-finales. Rendez-vous à la semaine prochaine !