PARTAGER
Crédits photo : Viaouest, Wikimedia Commons

Alors que les quarts de finale retour de la Ligue des Champions de handball se sont disputés les 28 et 29 avril, les clubs français ont réalisé une très grande performance. Montpellier, Nantes et Paris, les trois équipes nationales engagées dans la compétition, se sont qualifiés pour le Final Four en compagnie des Macédoniens du Vardar Skopje, tenants du titre.

Le PSG et Nantes confirment leur statut

Respectivement opposés aux Polonais de Kielce et aux Danois de Skjern, les Parisiens et les Nantais partaient favoris. Ils ont totalement assumé leur statut en se qualifiant facilement pour le Final Four. Le PSG avait déjà mis fin au suspense dès le match aller en s’imposant 34-28 en Pologne. Au retour, leur qualification n’a jamais été remise en question et ils ont parfaitement géré la rencontre pour finalement s’imposer 35-32.

Les Parisiens ont dominé leur sujet       Crédits photo : Wenflou, Wikimedia Commons

De leur côté, les Nantais étaient dans une situation assez étrange. C’était en effet leur première participation aux quarts de finale de la Ligue des Champions, mais le tirage au sort avait été clément avec eux puisqu’ils affrontaient Skjern, sans doute l’équipe la plus faible encore en course. À l’image du PSG, ils sont parvenus à faire la différence lors du match aller en s’imposant 33-27 avant d’assurer lors du retour pour obtenir le match nul 27-27. Cependant, ils ont un peu tremblé en milieu de seconde période, puisque les Danois ont compté jusqu’à 4 buts d’avance.

Un Montpellier royal

Parmi les clubs français, c’est sans aucun doute Montpellier qui avait hérité du tirage le plus compliqué. Sa double rencontre face à Flensburg s’annonçait en effet très équilibrée et indécise. Cependant les Héraultais ont véritablement survolé les débats. Après un superbe match nul 28-28 obtenu en Allemagne, les Montpelliérains ont écrasé les Allemands 29-17 lors du retour. Ils le doivent notamment à un très grand Vincent Gérard, auteur de 18 arrêts et qui a écœuré les joueurs de Flensburg.

Michaël Guigou et Montpellier au Final Four     Crédits photo : Steindy, Wikimedia Commons
Source :

L'Équipe