PARTAGER
Crédits photo : LFP, Wikimedia Commons

Alors que la 38e journée de Ligue 1 va se disputer ce week-end, tout n’est pas encore joué dans le championnat de France. Voici donc les points qu’il faudra particulièrement surveiller lors du dernier acte de cette saison de Ligue 1.

La lutte pour la Ligue des Champions

Si le Paris Saint-Germain est déjà assuré d’être champion de France, on ne sait pas encore quelles équipes vont l’accompagner pour disputer la plus prestigieuse des compétitions. À part grosse catastrophe, Monaco devrait être la première d’entre elles. Le club de la principauté, qui se déplacera à Troyes, compte en effet trois points d’avance sur les Marseillais, quatrièmes, et un avantage de cinq buts au goal-average. La dernière place se jouera donc certainement entre les Lyonnais et les Phocéens – ces derniers comptant un point de retard et un goal-average très défavorable, ils doivent absolument l’emporter pour espérer une qualification, tout en priant pour que Lyon ne s’impose pas. En effet, une victoire de Lyon contre Nice permettrait aux Rhodaniens de condamner les Marseillais, qui affronteront Amiens.

Trois jours après leur défaite en Europa League, les Marseillais doivent réagir      Crédits photo : fredglls, Wikipedia

Une place pour trois en Europa League

Alors que Rennes est déjà assuré de disputer l’Europa League, Nice, Saint-Étienne et Bordeaux peuvent encore prétendre à la dernière place pour cette compétition. Si les Niçois disposent de deux points d’avance sur leurs poursuivants, ils devront jouer un match compliqué à Lyon. En cas de match nul de Nice, les Bordelais pourraient se qualifier en s’imposant par deux buts d’écart ou en marquant au moins 3 fois. Les Stéphanois, bien désavantagés par leur goal-average, devront s’imposer contre Lille tout en espérant que Nice s’incline à Lyon et que Bordeaux ne s’impose pas à Metz.

Malgré un match compliqué, les Niçois ont leur destin entre les mains       Crédits photo : Zakarie Faibis, Wikimedia Commons

La lutte pour le maintien fait rage

Concernant le bas du tableau, si Metz est déjà assuré de descendre, trois autres équipes sont concernées par le maintien. Si la relégation directe se jouera entre Troyes et Toulouse, Caen peut également se retrouver en position de barragiste en s’inclinant contre le PSG et si les Toulousains s’imposent contre Guingamp. Pour Troyes, la mission semble presque impossible puisque les Troyens devront l’emporter à Monaco tout en espérant que les joueurs de la Haute-Garonne ne fassent pas de même. Si cela se passait, ils parviendraient simplement à accrocher la place de barragiste.

Source :

L'Équipe