PARTAGER
Crédits photo : Carine06, Flickr

Alors qu’elle avait remporté Roland-Garros 2017 à la surprise générale, Jelena Ostapenko n’a cette fois pas passé le premier tour, battue 7-5/6-3 par l’Ukrainienne Kateryna Kozlova. Chez les hommes, Stanislas Wawrinka, finaliste de la dernière édition, a lui aussi été éliminé dès son entrée en lice.

Ostapenko : une surprise relative

En effet, avant même le début du tournoi, on savait que Jelena Ostapenko aurait des difficultés pour défendre son titre. Alors qu’elle s’était imposée à la surprise générale la saison dernière, on se doutait qu’il serait difficile pour elle de reproduire une telle performance. De plus, cette saison, ses résultats, notamment sur terre battue, sont très moyens. Enfin, on sait que le jeu de la joueuse lettonne est très risquée et qu’il peut provoquer sa perte si elle est dans un mauvais jour. C’est donc ce qu’il s’est passé lors de ce premier tour, la cinquième joueuse mondiale ayant tout de même réalisé 48 fautes directes en seulement 2 sets.

Jelena Ostapenko s’est inclinée dès le premier tour       Crédits photo : Carine06

Stanislas Wawrinka pas assez remis

Forfait en fin de saison dernière et au début de l’actuelle en raison de deux opérations au genou, on savait que Stanislas Wawrinka n’était pas à 100 %. Il avait de plus un tirage au sort assez compliqué puisqu’il était opposé à Guillermo Garcia Lopez, véritable spécialiste de la terre battue qui l’avait déjà battu au même stade de la compétition en 2016. Il s’est donc incliné 6-2/3-6/4-6/7-6/6-3. Cette défaite va avoir une conséquence catastrophique sur son classement : puisque le Suisse avait été finaliste en 2017, il va passer de la 30e à la 256e place mondiale.

Stanislas Wawrinka n’était pas assez rétabli. Crédits photo : Fred Romero, Flickr

Kristina Mladenovic bute sur Andrea Petkovic

En crise de résultats depuis la fin de saison dernière, Kristina Mladenovic n’a pas réussi à relever la tête lors du tournoi de Roland-Garros, puisqu’elle a été battue 7-6/6-2 par Andrea Petkovic. Adrian Mannarino a également été éliminé en s’inclinant sèchement 7-6/6-2/6-2 contre Steve Johnson. Les autres têtes d’affiche françaises s’en sont bien mieux sorties, notamment Richard Gasquet et Caroline Garcia qui ont aisément franchi le premier tour. Mais la grosse performance tricolore est à mettre au crédit de Jérémy Chardy, tombeur de Tomàš Berdych sur le score de 7-6/7-6/1-6/5-7/6-2.

Bel exploit de Jérémy Chardy. Crédits photo : Carine06, Wikimedia Commons
Source :

L'Équipe