PARTAGER
Crédits photo : The_Old_Grey_Wolf, Flickr

Alors qu’Antonio Conte, l’actuel entraîneur de Chelsea, ne devrait pas rester dans le club londonien, Laurent Blanc ferait partie des favoris pour le remplacer. Deux ans après son départ du PSG, le technicien français rebondirait de la meilleure des manières.

Une saison 2018 très décevante

Bien qu’Antonio Conte soit un entraîneur plutôt réputé, il ne devrait pas être conservé par les Blues. Il paye en effet une saison 2018 décevante pendant laquelle il a remporté la Cup sans être parvenu à se qualifier pour la prochaine Ligue des Champions. Le club anglais, pourtant tenant du titre, n’a pas réussi à faire mieux qu’une cinquième place. En outre, la gestion du cas Diego Costa n’a pas dû plaider en sa faveur. L’attaquant espagnol avait été écarté jusqu’au mercato d’hiver avant d’être bradé à l’Atlético de Madrid. De plus, Alvaro Morata son remplaçant a réalisé une saison très moyenne, au point qu’Olivier Giroud a du être recruté lors du mercato hivernal.

Antonio Conte ne devrait pas rester à Chelsea      Crédits photo : Clément Bucco-Lechat, Wikimedia Commons

Blanc favori malgré de gros rivaux

Bien évidemment, malgré la non-participation du club à la Ligue des Champions, de nombreux entraîneurs sont intéressés pour prendre la place d’Antonio Conte. C’est notamment le cas de Luis Enrique et de Maurizio Sarri. Cependant, Laurent Blanc serait le favori de Roman Abramovitch, le propriétaire des Blues, mais aussi de Marina Granovskaia, son bras droit. En cas de signature, il serait accompagné par Franck Passi, qui deviendrait alors son adjoint.

Laurent Blanc favori pour entraîner Chelsea     Crédits photo : Doha Stadium Plus Qatar, Flickr

Blanc : un entraîneur exigeant

Si Laurent Blanc n’a pas eu de contrat depuis deux ans, c’est en partie en raison de son exigence. Il veut entraîner un club ambitieux et capable de gagner des titres dans un des championnats majeurs. C’est notamment pour cela qu’il a refusé de céder aux sirènes du championnat chinois. En outre, il ne semble pas être intéressé par un poste de sélectionneur. Il aurait en effet été contacté par la fédération américaine, mais il a préféré ne pas donner suite.

Source :

L'Équipe