PARTAGER
Crédits photo : Clément Bucco-Lechat, Wikimedia Commons

Alors qu’elle affrontait la Nouvelle-Zélande le 16 juin dans le cadre du deuxième test match de la saison estivale, l’équipe de France s’est logiquement inclinée 26-13. Elle a cependant livré un match bien plus abouti que le précédent, disputant la quasi-totalité de la rencontre à 14.

Une expulsion qui change tout

Après une prestation catastrophique et la lourde défaite 52-11 contre ces mêmes Néo-Zélandais lors du premier test match, le XV de France s’est quelque peu repris lors cette deuxième rencontre. S’il s’est également incliné, le score était bien moins sévère, mais il a aussi montré un visage plus convaincant. Les circonstances n’étaient pourtant pas optimales, puisque les Français ont joué la quasi-intégralité de la rencontre à 14 contre 15, suite à l’expulsion de Benjamin Fall dès la 12eminute. L’arrière tricolore a en effet percuté Beauden Barrett, l’ouvreur néo-zélandais, qui était alors dans les airs. Ce dernier est violemment retombé sur la tête et l’arbitre de la rencontre a cru n’avoir d’autre choix que l’expulsion.

Benjamin Fall expulsé dès la 12e minute             Crédits photo : Marie-Lan Nguyen, Wikimedia Commons

Une France courageuse limite les dégâts

Au moment de ce fait de jeu, l’équipe de France menait 3-0. Les Néo-Zélandais n’ont cependant pas tardé à prendre les devants en inscrivant deux essais transformés aux 13et 20minutes. Les Français transforment ensuite une pénalité avant que les All-Blacks ne marquent un troisième essai, ce qui permet à ces derniers de rejoindre les vestiaires en menant sur le score de 21-6.

La France a bien limité les dégâts contre les All-Blacks.       Crédits photo : J Chou, Wikimedia Commons

En seconde période, les tricolores vont d’abord encaisser un essai avant de sauver l’honneur en franchissant eux aussi la ligne d’en-but des Néo-Zélandais dans les derniers instants du match. Partis de leurs 25 mètres, les avants français vont remonter tout le terrain pour réduire le score et finalement s’incliner 26-13. Malgré la défaite, l’équipe de France se rassure un peu et montre un visage bien plus séduisant. Il ne lui reste maintenant plus qu’à confirmer ses progrès lors du prochain test match, qui aura lieu le 26 juin 2018, toujours contre le même adversaire.