PARTAGER
Crédits photo : Clément Bucco-Lechat, Wikimedia Commons

Alors que l’équipe de France de rugby affrontait une troisième fois la Nouvelle-Zélande lors du dernier match de cette tournée, elle a de nouveau été surclassée, s’inclinant lourdement 49-14. Nous allons donc revenir sur cette ultime rencontre, mais aussi sur l’ensemble de ces test-matchs.

Les Français encore dépassés

Cette dernière rencontre comporte de nombreux points communs avec les précédentes. Le principal d’entre eux est la bonne entame de match. Encore une fois, les tricolores sont parvenus à faire jeu égal avec les All-Blacks pendant une grande partie de la première mi-temps. Menés 21-14 à la pause, les Français était à égalité avec les Néo-Zélandais à la demi-heure de jeu. Cependant, comme lors du premier affrontement entre les deux équipes, les Bleus ont été dépassés en seconde période pour finalement s’incliner assez largement. Dans le dernier, ils ont en effet encaissé quatre essais entre la 47et la 65minute.

Il aurait été judicieux d’affronter au moins une équipe à la portée des tricolores       Crédits photo : Stewart Baird, Flickr

Que penser de cette tournée ?

On peut être assez partagé sur le bilan de cette tournée. Il est en effet difficile de nier la supériorité des All-Blacks, de même que les énormes carences de l’équipe de France. Les statistiques sont assez effarantes, puisque les tricolores ont tout de même encaissé 19 essais en trois matchs alors qu’ils n’en ont inscrit que 4. En outre, le score moyen sur ces rencontres est de 42-13, ce qui montre la grosse domination des Néo-Zélandais.

Enchaîner trois matchs contre les All-Blacks n’était peut-être pas la meilleure manière de se relancer          Crédits photo : J Chou, Wikimedia Commons

Cependant, on peut tout de même douter du bien-fondé de cette tournée. Alors qu’on sait que l’équipe de France n’est pas au mieux, on se demande encore ce que pouvaient apporter ces rencontres. Dans une période où les tricolores auraient besoin d’accumuler de la confiance, enchaîner trois test-matchs contre la meilleure sélection du monde ne semblait pas être la manière optimale de se relancer. Au contraire, elle semble surtout avoir apporté encore plus de doutes.

Source :

L'Equipe