PARTAGER
Source : PxHere

Alors que la phase de poule de la Coupe du Monde 2018 est maintenant terminée, on peut déjà faire un bilan sur les derniers matchs et le classement des groupes A à D.

Le groupe A : l’Uruguay remet les choses en place

Alors que la Russie a été impressionnante lors de ses deux premiers matchs, on en aurait presque oublié que l’Uruguay restait le favori de ce groupe. Cependant la Céleste a remis les pendules à l’heure en s’imposant facilement 3-0 contre le pays organisateur grâce à des buts de Luis Suárez et d’Edison Cavani alors que Denis Cherichev a également marqué contre son camp. Cette victoire permet aux Uruguayens de remporter le groupe alors que les Russes terminent deuxièmes. Dans l’autre match du groupe, le seul enjeu était de déterminer qui terminerait troisième. C’est donc l’Arabie Saoudite qui y parvient en s’imposant 2-1 contre l’Égypte.

L’Uruguay d’Edison Cavani remporte ce groupe.       Crédits photo : Ailura, Wikimedia Commons

Le groupe B : l’Iran à deux doigts de l’exploit

Au début de la Coupe du Monde, personne n’aurait parié un centime sur une qualification de l’Iran, qui avait hérité d’un groupe très compliqué dans lequel on retrouvait notamment l’Espagne et le Portugal. Si ça ne s’est pas produit, les Iraniens ont tout de même été à quelques minutes d’un authentique exploit. Avant cette ultime rencontre contre le Portugal, ils devaient s’imposer contre le Portugal ou espérer un faux pas de l’Espagne face au Maroc. Au final, les Espagnols ont sauvé leur place en huitième de finale grâce à un but de leur attaquant remplaçant Iago Aspas dans les arrêts de jeu alors que les Iraniens ont fait un très bon 1-1 contre le Portugal, ayant même une ultime occasion d’arracher la victoire, et donc la qualification, dans les arrêts de jeu. C’est finalement l’Espagne qui remporte ce groupe devant le Portugal.

L’Iran a failli réaliser un véritable exploit        Crédits photo : Mahdi Zare/Fars News Agency, Wikimedia Commons

En huitième de finale, les équipes de ces deux groupes se rencontreront. On retrouvera donc un alléchant Uruguay-Portugal alors que la Russie affrontera l’Espagne.

Le groupe C : jusqu’au bout de l’ennui

La France a remporté son groupe sans réellement trembler, mais sa rencontre contre le Danemark, qui s’est soldée sur un score vierge, était indigne du niveau d’une Coupe du Monde. Certes, le match nul avait de quoi satisfaire tout le monde, puisqu’il offrait la première place aux tricolores tout en assurant la qualification aux Danois. Cependant, il ne s’est strictement rien passé dans cette rencontre qui ressemblait plus à un somnifère qu’à un véritable spectacle. Heureusement, en dehors des spectateurs, personne n’a été lésé par cette mascarade, puisque l’Australie, qui pouvait se qualifier en s’imposant tout en espérant une défaite danoise, s’est finalement inclinée 2-0 contre le Pérou.

Steve Mandanda n’a pas eu à s’employer            Crédits photo : Antares.37, Wikimedia Commons

Le groupe D : le miracle argentin

Après leur déroute contre la Croatie, on pouvait craindre que les Argentins ne parviennent pas à s’extirper des poules. S’ils ne pouvaient plus prétendre à la première place, ils devaient s’imposer contre le Nigéria tout en espérant que l’Islande ne fasse pas de même contre des Croates déjà qualifiés pour décrocher la deuxième place. Non seulement ils ont connu de grandes difficultés pour s’imposer contre le Nigéria, puisqu’ils n’ont inscrit le but décisif qu’à quelques minutes du terme de la rencontre, mais les Nigérians auraient même dû profiter d’un penalty à un quart d’heure de la fin du match suite à une main de Marcos Rojo. Dans le même temps, la Croatie s’est imposée 2-1 contre l’Islande. Ce sont donc les Croates qui terminent en tête de ce groupe en devançant les Argentins.

Qui de mieux que Messi pour réaliser un miracle ?            Crédits photo : Agencia de Noticias ANDES, Wikipedia

En huitième de finale, les équipes de ces deux groupes se rencontreront. On verra donc le Danemark affronter la Croatie alors que la France devra se défaire de l’Argentine.