PARTAGER
Crédits photo : 2018 FIFA World Cup, Wikimedia Commons

Alors que la phase de poules de la Coupe du Monde 2018 est terminée, il est temps de revenir sur les troisièmes matchs dans les groupes E à H et sur les dernières équipes qualifies et éliminées.

Le groupe E : le Brésil assure

Grâce à sa victoire 2-0 contre la Serbie, le Brésil a facilement assuré sa qualification en 8de finale. C’est d’abord Paulinho qui a ouvert le score pour les Auriverdes à la 36minute avant que Thiago Silva ne double la mise peu après l’heure de jeu. Ce résultat leur permet de remporter le groupe alors qu’ils seront accompagnés par la Suisse, auteur d’un nul 2-2 contre le Costa Rica.

Le Brésil a remporté son groupe. Source : PxHere

Le groupe F : la malédiction du champion

Depuis 2002, hormis le Brésil en 2006 qui s’est arrêté en quart de finale, le champion sortant a systématiquement été éliminé en poules. Ce fut le cas de la France (2002), de l’Italie (2010), de l’Espagne (2014) et donc de l’Allemagne pour cette édition de la Coupe du Monde. Les Allemands n’avaient pourtant besoin que d’une victoire contre la Corée du Sud, mais ils ne sont jamais parvenus à trouver la faille dans une défense très hermétique et bien organisée. Pire encore, ils ont craqué deux fois en fin de rencontre pour finalement s’incliner 2-0. Dans l’autre match, les Suédois se sont très largement imposés 3-0 contre des Mexicains apparemment émoussés.

La compétition est déjà terminée pour Manuel Neuer et ses coéquipiers       Crédits photo : Steindy, Wikimedia Commons

En 8de finale, le Brésil affrontera le Mexique alors que la Suisse et la Suède se disputeront une place en quart.

Le groupe G : l’Angleterre vraiment perdante ?

Lors de la finale de ce groupe G, la Belgique et l’Angleterre, toutes deux qualifiées avant cette dernière journée, s’affrontaient pour définir le vainqueur de cette poule. Si ce sont finalement les Belges qui y sont parvenus en s’imposant 1-0 grâce à un but d’Adnan Januzaj, il n’est pas certain que ce soient les coéquipiers d’Eden Hazard qui aient fait la meilleure affaire. Ils se retrouvent ainsi dans la partie de tableau la plus difficile, risquant d’affronter le Brésil en quart de finale alors qu’à ce stade de la compétition les Anglais rencontreraient le vainqueur de la rencontre entre la Suisse et la Suède à ce stade de la compétition. Dans le même temps, la Tunisie est sortie la tête haute en s’imposant 2-1 contre le Panama.

Adnan Januzaj offre la victoire à la Belgique         Crédits photo : Delval Loïc, Wikimedia Commons

Le groupe H : cruel pour le Sénégal

Le Sénégal était sans aucun doute l’équipe africaine ayant le plus gros potentiel. Pourtant, les Sénégalais ne sont pas parvenus à se qualifier et ont été éliminés à cause des cartons jaunes qu’ils ont reçus. En effet, à égalité avec les Japonais, deuxièmes et donc qualifiés, ils n’ont pas pu être départagés avec les critères précédents (points, différences de buts générale et particulière, nombre de buts inscrits). Veuillez noter que c’est la première fois qu’une qualification se joue sur ce critère. Concernant les résultats, la Colombie, qui remporte le groupe, et la Pologne, déjà hors course avant le match, se sont respectivement imposées 1-0 contre le Sénégal et le Japon.

Cruelle élimination pour les Sénégalais.       Crédits photo : Nizam Uddin, Wikimedia Commons

En 8de finale, la Belgique affrontera le Japon alors que l’Angleterre espérera une bonne performance d’Harry Kane, le meilleur buteur de la compétition, pour se débarrasser de la Colombie.