PARTAGER
Source : Pixabay. Toutes les actualités concernant le Grand Prix de Belgique.

Lewis Hamilton a affirmé qu’il n’est pas nécessairement favori pour le titre lors du Grand Prix de Belgique. Même s’il est un véritable expert lorsqu’il conduit sous la pluie, le champion du monde a déclaré qu’il aurait voulu une qualification beaucoup plus simple.

Voici le résumé de ces qualifications :

Hamilton est préoccupé par un certain nombre de facteurs, notamment les performances de son rival Sebastian Vettel. Les mêmes scénarios que l’an dernier pourraient ainsi se produire lors de cette course. Hamilton a pris la pole position, et a échappé de justesse au retour de Vettel. Les deux pilotes sont aujourd’hui considérés comme les grands favoris de cette compétition.

Esteban Ocon a frappé un grand coup

Hamilton a réalisé une très belle course, mais les stars lors de ces qualifications ont été Esteban Ocon et Sergio Perez, qui ont réussi à bloquer la deuxième ligne. C’était surprenant pour une équipe qui a été méconnaissable lors du Grand Prix de Hongrie il y a seulement quatre semaines.

Ci-après la vidéo relatant les performances d’Ocon :

Il y a un mois, Ocon était prêt à rejoindre Renault l’année prochaine, mais lorsque Daniel Ricciardo a décidé de quitter Red Bull, le Français a été laissé pour compte. Il a actuellement des options limitées et bénéficie d’ouvertures potentielles chez Sauber, Williams et McLaren. Après les qualifications, Hamilton a déclaré qu’il a toujours été un grand fan d’Esteban.

La politique se mêle au sport

Qu’Ocon entre dans Williams ou une McLaren ne dépend pas uniquement des capacités du pilote. En effet, tous se retrouvent à l’opposé de Mercedes dans le dernier conflit politique en F1. Au début du mois d’août, les deux équipes étaient en conflit avec Renault, Force India et Stroll.

Une solution a été trouvée pour permettre à Force India de se reconstituer et d’endosser un nouveau nom la saison prochaine. Mais le prix à payer pour cela était une autre affaire. De nombreuses équipes se demandent comment la situation de Force India a été résolue.

Source :

BBC