PARTAGER
Source : Pixabay. Les stars du foot brésiliennes portent un seul nom.

Certains des internationaux brésiliens les plus populaires sont connus sous un pseudonyme singulier. Les footballeurs tels que Neymar, Kaka, Ronaldo et Pelé ont depuis longtemps suivi la tradition de porter un seul nom. À la différence de la plupart des joueurs occidentaux qui portent à la fois leur prénom et leur nom de famille, quelques stars brésiliennes sont connues avec une seule appellation.

Mais pourquoi une telle tradition ? De plus, ils sont nombreux à adopter cette culture au sein de l’équipe brésilienne.

Qui sont les internationaux à adopter cette pratique ?

Les footballeurs brésiliens ont tendance à utiliser un seul nom au lieu d’un prénom et d’un nom de famille. Mais Alisson, Hugo, Neto et Ederson, tous des gardiens brésiliens appelés à faire partie de l’équipe nationale au cours de la dernière année, ont tous un nom singulier.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant ces faits :

Des légendes brésiliennes telles que Ronaldinho, Kaka, Ronaldo et Pelé ont également adopté des noms singuliers. Le nom complet du joueur de Liverpool est Alisson Ramses Becker, et le joueur de Manchester City s’appelle Ederson Moraes. Un des joueurs brésiliens du moment est Neymar, communément appelé Neymar Jr, mais son nom complet est Neymar da Silva Santos Junior.

Pourquoi une telle pratique ?

Certains footballeurs brésiliens n’ont pas de raison culturelle particulière de choisir un seul nom, alors que la plupart des joueurs le font. En général, cela est dû au fait que la plupart des noms complets brésiliens sont compliqués et longs, ce qui amène les joueurs à raccourcir leurs noms ou à choisir un surnom pour être reconnus par leurs fans internationaux.

Les fans brésiliens ont également baptisé leurs stars avec des surnoms pour créer un lien plus personnel et unique. D’ailleurs, il n’y a pas que les footballeurs brésiliens qui n’ont qu’un seul nom, la plupart des Brésiliens le font également. Les noms de famille sont rarement utilisés au Brésil.

Source :

Goal