PARTAGER
Source : Pixabay. Les deux Corées veulent organiser ensemble les JO de 2032.

La Corée du Nord et la Corée du Sud ont accepté de présenter une offre conjointe pour accueillir les Jeux olympiques d’été en 2032. Cette annonce survient après les sommets entre les deux pays ces derniers temps, mais également avec le gouvernement américain.

Une bonne nouvelle pour la situation politique mondiale, mais est-ce le cas pour les athlètes ? La candidature a été acceptée par le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in lors d’une réunion à Pyongyang. Les deux pays ont déployé des équipes conjointes lors des grandes compétitions et ont remporté une première médaille d’or ensemble aux Jeux asiatiques qui se sont déroulés au mois d’août.

Le sport au service de la paix

Cette initiative a été faite par la Corée du Sud qui a proposé à la Corée du Nord d’accueillir les JO d’été de 2032. Cette annonce a été faite par le ministre sud-coréen du Sport, Do Jong-hwan. Lors de la réunion qui s’est tenue à Pyongyang, les deux parties se sont mises d’accord pour la présentation d’une candidature.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant cette nouvelle :

Selon le ministre du Sport sud-coréen, cette démarche est un processus en faveur de la paix. Il y a quelques années, les deux pays avaient déjà proposé un projet pour l’accueil des JO de 1988. Toutefois, ceci n’a pas abouti en raison de différends sur le partage des événements.

Qui sont ses concurrents ?

L’Indonésie, la Chine, l’Australie et l’Inde ont également manifesté leur intérêt pour les Jeux de 2032. La Corée du Sud a organisé les Jeux olympiques d’hiver cette année et Séoul a accueilli les Jeux d’été de 1988.

Le stade May Day de la Corée du Nord est le plus grand du monde avec une capacité de 150 000 personnes. La candidature prouve que les relations entre les deux pays se sont améliorées après des décennies d’hostilité après la guerre de Corée dans les années 1950.

Source :

BBC, KozPost