PARTAGER
Source : Wikimedia Commons. Paris 2024 s'associe avec un collectif pour favoriser le sport en France.

Paris 2024 s’est associé à un collectif appelé « Pour une France en forme » afin de travailler ensemble à l’utilisation des Jeux Olympiques et Paralympiques dans la réalisation de projets de santé. Le collectif est composé d’un groupe d’experts du monde du sport et de la santé, dont le travail est axé sur l’amélioration du bien-être par l’activité physique.

Le président de Paris 2024, Tony Estanguet, a rencontré des représentants du groupe, aux côtés de Marie Barsacq, directrice de l’impact et de l’héritage du comité d’organisation. La première réunion aurait été l’occasion de partager une compréhension des problèmes liés à l’impact des modes de vie sédentaires sur la santé.

Le sport en faveur de la santé

Les discussions ont principalement porté sur l’établissement de domaines de collaboration autour du thème général du sport et de la santé, sur lequel des travaux pourraient être menés au cours des six prochaines années.

Ci-dessous une vidéo annonçant l’organisation de Paris 2024 :

Les thèmes clés qui feront partie de la stratégie sport et santé de Paris 2024 seront définis lors de réunions ultérieures avant la fin de l’année. Estanguet a déclaré qu’avec les JO de 2024 à Paris, ils veulent jouer un rôle catalyseur dans les principaux problèmes du pays au cours des six prochaines années.

Un groupe composé de 16 experts

Le groupe a été créé cet été et se compose de 16 experts indépendants provenant du monde de la santé et du sport. L’ancienne ministre française des Sports Valérie Fourneyron, qui dirige actuellement l’Agence internationale de contrôle, fait partie des experts.

Elle a notamment indiqué que les JO pourraient contribuer à améliorer la santé des Français. Faire des activités physiques est une cause qui concerne tout le monde, a-t-elle ajouté. Le collectif comprend également l’ancien président de la Fédération française d’athlétisme, Philippe Lamblin, et l’ancien directeur français du rugby, Marc Lièvremont.