PARTAGER
Source : Pixabay. Un manque de financement pour le sport en Australie.

Certains des plus grands olympiens australiens ont signé une pétition appelant à une intervention gouvernementale pour remédier à la crise du financement du sport. Près de 39 athlètes ont signé cette lettre. Cette pétition, écrite par l’ancien capitane des Wallabies, Phil Kearns, a averti que le sport australien va sombrer dans la médiocrité à moins de bénéficier du soutien financier nécessaire.

La lettre indique notamment que lorsque la génération d’athlètes actuelle ainsi que les futurs olympiens et paralympiens australiens sont obligés de rassembler des fonds pour représenter leur pays à la Coupe du monde et aux compétitions internationales, on peut constater un modèle de financement qui ne fonctionne pas.

Un plan de financement déjà publié en juillet

Le nouveau plan national pour le sport, publié en juillet, était vague en ce qui concerne les subventions gouvernementales, mis à part l’octroi de financements d’un montant de 500 000 dollars par des groupes communautaires.

Ci-dessous une vidéo expliquant les problèmes de financement dans le sport :

Dans cette lettre, on peut remarquer que ce plan est un excellent moyen pour obtenir plus de subventions. En tant qu’athlètes qui recherchent la passion et l’inspiration auprès des autres, la génération suivante doit avoir les mêmes chances, a indiqué Phil.

Le sort de sa fille a alerté Kearns

Dans une interview avec Sabra Lane, journaliste sur AM, Kearns a déclaré qu’il avait été averti de l’ampleur du problème lorsque l’équipe nationale de water-polo de sa fille a dû lever ses propres fonds pour participer aux championnats du monde.

Il a été particulièrement surpris de cette situation. C’est la deuxième meilleure équipe féminine du pays. Malheureusement, les joueuses ont dû payer de leur poche pour participer à un championnat du monde. Heureusement, Kearns a eu la chance de disposer de l’argent nécessaire pour faire envoyer sa fille.

Source :

ABC