Source : Pixabay. L'investissement réalisé par Lance Armstrong dans Uber a sauvé la vie de sa famille.

Lance Armstrong a déclaré qu’un investissement dans Uber avait sauvé sa famille après avoir déboursé 111 millions de dollars en frais juridiques et en règlements. L’Américain, âgé de 47 ans, a été privé de ses sept titres du Tour de France et interdit de faire du vélo à vie en 2012 avant d’admettre l’utilisation de drogues améliorant la performance.

Il a dit qu’il a donné 100 000 dollars à un fonds de capital-risque qui a investi dans l’application mobile depuis 2010. Il a affirmé que cet investissement a sauvé sa famille financièrement.

Armstrong a perdu beaucoup d’argent

En avril, Armstrong a accepté de verser 5 millions de dollars au gouvernement américain pour régler un litige de longue date qui aurait pu lui coûter 100 millions de dollars de dommages et intérêts. Cependant, il a indiqué qu’il n’a pas pu faire d’économies après toutes ces dépenses.

Voici une vidéo en anglais donnant plus de détails sur cette affaire :

Armstrong, qui a cinq enfants, n’a pas dit combien il avait gagné de son investissement dans Uber, mais il a ajouté que c’était trop beau pour être vrai. Il a expliqué qu’Uber, fondé en 2009, avait une valeur de 3,7 millions de dollars lorsqu’il a investi. La société a été évaluée à 72 milliards de dollars cette année et vise une valorisation boursière de 120 milliards de dollars.

Sa façon d’agir a été sa perte

Armstrong a pris sa retraite après avoir remporté sept titres consécutifs entre 1999 et 2005, terminant troisième lors de son retour en 2009 avant de s’écarter définitivement du circuit en 2011. L’agence américaine antidopage a découvert par la suite qu’Armstrong avait dirigé le programme de dopage le plus professionnalisé et le plus abouti jamais vu.

Pourtant, Armstrong a déclaré que c’était sa façon de se conduire et non seulement le fait d’avoir triché qui avait conduit à sa perte. Armstrong a accepté un règlement avec le Sunday Times en 2013.

Source :

BBC