Source : Pixabay.

Les parents ne devraient pas empêcher les enfants de faire du sport avant les examens, car cela n’a aucune incidence sur les résultats, selon une nouvelle étude. La participation à des jeux d’équipe compétitifs à l’approche des examens n’aura aucun effet négatif sur les notes des enfants.

L’étude a analysé les résultats de 1 482 garçons et filles de 19 écoles indépendantes et a examiné l’effet de la pratique de sports tels que le rugby, le tennis, le foot et le badminton. Le professeur Peter Clough, responsable du département de psychologie de l’université Huddersfield qui a mené la recherche, a découvert que, contrairement à ce que pensent certains parents, la pratique du sport ne semble pas avoir d’incidence négative sur les résultats.

Des impacts positifs

Selon le professeur, dans l’ensemble, la pratique d’un sport semble avoir beaucoup d’impact positif. Rien ne prouve que les personnes impliquées dans le sport obtiennent des résultats moins bons. Mais ils sont plus heureux, psychologiquement en meilleure santé, moins anxieux, plus résilients et plus robustse.

Voici les bienfaits du sport pour les enfants :

La pratique régulière d’un sport ne leur fait pas de mal, mais leur fait du bien. L’étude du professeur a révélé qu’il existait une relation significative entre la pratique d’un sport et la santé mentale, ainsi qu’une association positive entre le sport et le bien-être mental.

Continuer à faire du sport même avant les examens

Ces résultats suggèrent fortement que les étudiants qui révisent pour leur examen ne doivent pas abnadonner le sport. L’équilibre est important et le sport joue un rôle essentiel dans la préparation aux pressions de la salle d’examen.

Cela peut même aider certains jeunes à s’épanouir dans des situations stressantes. L’étude a également examiné si la pratique d’autres activités parascolaires, telles que le théâtre et la musique, avait un impact sur les résultats d’examen. Elle a constaté que ces activités n’avaient aucun effet direct sur les résultats scolaires.

Source :

Telegraph

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here