Source : Pixabay. Des changements au niveau de la Ligue des Champions.

Une pyramide européenne du football avec promotion et relégation en Ligue des Champions doit être discutée par les grands clubs. Le président de l’Association des clubs européens (ACE), Andrea Agnelli, a écrit aux 232 membres de l’organisme pour évoquer les changements à partir de 2024.

La ACE a convoqué une réunion des clubs les 6 et 7 juin. L’organisation souhaite entendre des points de vue sur des principes, qui selon les spécialistes, sont fondamentaux pour l’avenir du football européen. Celles-ci incluent la création d’un système de ligues paneuropéen pyramidal avec continuité et possibilité de se développer de l’intérieur et le renforcement de la mobilité et du dynamisme grâce à une promotion et une relégation soigneusement appliquées.

Tous les clubs devraient participer

Agnelli a également déclaré que les nouvelles compétitions devaient constituer une plateforme inclusive pour tous les clubs, fondée sur la méritocratie sportive et non sur un privilège historique, et que la symbiose devait être maintenue avec les ligues nationales.

Voici une vidéo en anglais montrant les demandes des grands clubs :

La ACE, qui a démenti par le passé des informations selon lesquelles elle envisageait de créer une ligue fermée avec des places garanties pour les plus grands clubs, a indiqué que les discussions étaient à un stade précoce.

Une analyse

Le football européen est à l’aube de changements structurels potentiellement sismiques. Les grands clubs européens veulent des changements en profondeur dans les compétitions continentales à partir de 2024 et travaillent avec l’UEFA pour redessiner la carte du football.

Cette lettre d’Andrea Agnelli expose un cadre potentiel. Une structure pyramidale à travers trois compétitions européennes avec un élément de promotion et de relégation a été suggérée. Agnelli a été clair que tout plan doit rester enraciné dans la méritocratie sportive qui conserve la capacité de se qualifier à partir des ligues nationales.  

Source :

BBC