Il y a une petite plaque blanche cachée dans les ruelles de la ville animée de Yokohama, si difficile à trouver que même le responsable de sa création doit demander son chemin. Cet homme, Mike Galbraith, est un historien qui, depuis une décennie, cherche à découvrir la vérité sur l’histoire du rugby au Japon.

La plaque est de taille modeste, mais avec un ballon de rugby sur le dessus, elle peut attirer quelques supporters à l’approche de la finale de la Coupe du monde dans le stade de la ville. Et dans son inscription se trouve le germe d’une histoire remarquable, celle du samouraï, d’un match de cricket et d’un long débat sur les véritables origines d’un sport qui prend d’assaut le pays.

Un homme passionné par le rugby

L’amour que le Britannique Galbraith, âgé de 72 ans, est clair dès le moment où vous le rencontrez. Il s’agit d’un homme passionné. Dès que vous parlez avec lui, il se lance dans son récit alternatif. Parfois, il est difficile de suivre.

Ci-dessous une vidéo relatant le monde du rugby au Japon :

Il y a dix ans, Galbraith a aidé à organiser une tournée au Japon pour une équipe de rugby britannique. Diplômé en histoire, il propose de contribuer au programme de la tournée un article sur les origines du rugby japonais.

Des idées différentes

Il était généralement admis que le rugby avait été introduit au Japon en 1899 par deux diplômés de Cambridge, Ginnosuke Tanaka et Edward Bramwell Clarke. Mais Galbraith a trouvé des preuves qu’il avait été joué beaucoup plus tôt.

Un article du 26 janvier 1866 parle d’un club de football, comme on l’appelait alors le rugby, fondé dans le port de Yokohama. C’était cinq ans avant la fondation du Rugby Football Union au Royaume-Uni. Comme le mot football était utilisé à l’époque pour décrire à la fois le foot moderne et le rugby, certains peuvent s’interroger sur le sport auquel les articles précédents faisaient référence.

Source :

BBC

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi et jeudi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici