Le marathon de Tokyo a eu lieu dimanche dans un contexte assez surprenant, car les rues étaient vides avec seulement quelques centaines de coureurs en raison de l’épidémie du coronavirus.  Les organisateurs avaient réduit les inscriptions aux coureurs d’élite et aux athlètes en fauteuil roulant avec la course de masse, qui attire généralement environ 38 000 coureurs.

Le nombre de bénévoles a également été réduit et les spectateurs ont été invités à éviter les rassemblements et ont été plutôt encouragés à suivre l’événement à la télévision et à la radio. Le personnel de l’événement et les concurrents ont reçu des masques et un désinfectant pour les mains.

Une compétition assez surprenante

Le coureur éthiopien, Birhanu Legese, a remporté la course masculine pour la deuxième année consécutive en deux heures quatre minutes et 15 secondes, tandis que l’athlète israélienne, Lonah Korlima Chemtai Salpeter, a gagné la course féminine en un temps record.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant ces faits :

Tokyo devrait accueillir les JO du 24 juillet au 9 août. Si les Jeux olympiques ressemblent à ça, ce sera un spectacle triste, a déclaré Hiroshi Enomoto, cordonnier de 68 ans, qui a regardé la course dans le centre-ville d’Asakusa.

Peu de spectateurs

Par rapport à l’année dernière, il y a eu une importance baisse du nombre de personnes qui sont venues voir la course. Normalement, c’est tellement bondé qu’on peut à peine respirer. Jusqu’à présent, plus de 200 personnes ont été infectées par le coronavirus au Japon, tandis qu’au moins 621 personnes qui étaient à bord du bateau de croisière Diamond Princess, qui était en quarantaine au large du port de Yokohama, ont été testées positives.

Les écoles au Japon ont fermé leurs portes pendant deux semaines et la ligue de football japonaise a reporté les rencontres nationales jusqu’à la mi-mars. Les organisateurs de Tokyo 2020 ont déclaré que le relais de la flamme avant les Jeux, qui devait voyager à travers le Japon à partir du 26 mars, sera réduit, mais ils ne pensent pas à l’annuler.

Source :

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici