Même les Jeux olympiques ne sont pas à l’abri du coronavirus. Il semble maintenant presque certain que Tokyo 2020 sera reporté en raison de la pandémie qui balaie le monde. Mais alors que le CIO se donne encore quatre semaines pour réfléchir à un retard, quelles forces sont en jeu derrière la plus grande décision en temps de paix que le monde ait jamais connue ? Pourquoi ont-ils besoin de tant de temps pour faire ce que la plupart considèrent maintenant comme la seule option ? Et quelles seront les retombées ?

Même un retrait réel n’a pas été exclu. Ben Hawes, président de la commission des athlètes de Team GB, a déclaré qu’il présenterait un point de vue fort selon lequel le report est la seule mesure à prendre pour la santé et le bien-être des athlètes.

Les hauts responsables ont donné leurs avis

Plusieurs comités nationaux olympiques du monde entier ont déjà demandé un report, tandis que l’Australie et le Canada sont allés plus loin en disant qu’ils n’enverront pas leurs athlètes si cela commence cette année.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant ces faits :

Un membre du CIO, Dick Pound, a déclaré que le report avait été décidé et ce sera probablement jusqu’en 2021, mais il a ajouté que les paramètres n’étaient pas finalisés et cela viendra par étapes.

Le besoin de temps

Le CIO et les organisateurs de Tokyo 2020 ont tous déjà essayé d’expliquer comment ils ont besoin de temps pour examiner la complexité indubitable des Jeux olympiques retardés. Tomahiko Tanighuchi, conseiller spécial du premier ministre japonais Shinzo Abe, a indiqué que la solution finale incombait au CIO.

Il a expliqué que compte tenu de la complexité de la situation, ils doivent prendre quelques semaines pour examiner les scénarios pour un éventuel report, mais ce n’est pas la décision de Tokyo.

Source :

BBC

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici