Après la fracture qu’il a subi contre Dustin Poirier, Conor McGregor a travaillé non-stop pour se remettre complètement en forme afin de revenir dans la compétition. Au départ, on pensait que McGregor mettrait plus d’un an à se remettre d’une blessure aussi grave.

Mais le temps a fait des merveilles pour la légende de l’UFC, cela et un processus de récupération approprié. En fait, Conor voulait donner une mise à jour à tous ses abonnés sur Twitter. Il a décidé de répondre à bon nombre de leurs questions et peut-être même de proposer un calendrier pour son retour. Conor s’est vraiment impliqué avec tous les fans à travers le hashtag asknotorious.

Les déclarations de Conor

Conor McGregor a écrit sur son compte Twitter que son péroné est complètement guéri. Le côté médial du tibia développe également une belle callosité. La patience gagnera cette course pour lui.

Ci-dessous une vidéo en anglais relatant ces faits :

Il est en train de célébrer cela tous les jours, a-t-il indiqué. Il est en train de compter les secondes jusqu’à ce qu’il puisse revenir en forme. Il a confié qu’il pouvait revenir sur le ring d’ici avril. Pour lui, son retour sera imminent.

Qu’est-ce que Conor a pensé du combat Covington vs Usman ?

Parmi les nombreuses questions qu’il avait des fans, Conor a répondu à tout, du respect à Sean O’Malley et Michael Chandler. Il a également donné son avis sur le deuxième combat entre Kamaru Usman et Colby Covington.

Il a expliqué qu’il pensait que Colby l’avait bien géré lors du dernier combat. Sans ce renversement du deuxième tour, c’est le combat de Colby, a-t-il indiqué. Ainsi, Conor McGregor n’hésite pas à communiquer sur les réseaux sociaux. Cela montre aussi qu’il a confiance en son avenir, malgré cette grave blessure. Les fans s’attendent donc à le voir d’ici quelques mois.

Source :

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici