Cette fois, on peut observer les performances du Britannique lors de l’ascension du Puerto de San Lorenzo, lors de la Vuelta 2014

Mardi 14 juillet au soir, après l’étape entre Tarbes et La-Pierre-Saint-Martin, une vidéo était publiée sur YouTube dans laquelle étaient divulguées des informations physiologiques du coureur, accompagnées d’images de l’ascension du Mont Ventoux. On y voyait l’ascension du Mont chauve lors du Tour de France 2013, avec des images synchronisée avec l’ensemble des données de performance de Froome de l’époque: vitesse, fréquence de pédalage, puissance et rythme cardiaque.

Cette vidéo avait d’abord était publiée de façon anonyme, supprimée, puis remise en ligne sur différentes plateformes de vidéo.

Dans la journée du mercredi 15 juillet, on apprenait finalement que l’auteur de cette vidéo n’était autre qu’Antoine Vayer, l’ancien entraîneur de l’équipe Festina. Cela a notamment été révélé par le quotidien britannique The Guardian.

Dans un nouvel épisode de l’affaire SkyLeaks, le site Chronoswatts.com a publié une vidéo concernant de nouveau Chris Froome. On y voit une nouvelle fois une ascension du Britannique, avec ses données de puissance et son rythme cardiaque. Cette fois, il s’agit de la 16ème étape de la Vuelta 2014, remportée par Alberto Contador, au cours de l’ascension du Puerto de San Lorenzo.

Cette vidéo est moins impressionnante que celle du Ventoux, mais une belle attaque de Froome est visible à 4’49.

Le site indique que ce ne sont que des données brutes, en citant Antoine Vayer : “Pour moi cette vidéo est un moyen de rendre actif les spectateurs qui n’y connaissent rien en s’interrogeant”.

Dans ce billet, il est inscrit également sous la vidéo : “Ajoutons que nous n’avons aucune garantie sur l’étalonnage du capteur qui a enregistré ces données, que ces Watts sont inexploitables si on ne connaît pas la masse exacte de Froome le jour de l’ascension, et que l’équipe Sky utilise un plateau O’Symetric pouvant sous/surestimer la puissance réelle, etc. Prudence donc !”

Ces données que l’équipe Sky disait “volées” sont pour Antoine Vayer un moyen de dissiper tous les doutes sur la probité du coureur, et a demandé à ce que toutes les équipes cyclistes diffusent les données de tous les coureurs. Cela pourrait “restaurer la crédibilité”. “Nous avons besoin de transparence parce que personne ne croit plus au cyclisme et c’est un sport avec de bonnes personnes”, a déclaré Vayer. “Tant de choses dans le cyclisme ont été cachées au fil des années que la seule solution est de se mettre à nu”. Sera-t’il entendu ?

Crédit photo principale : cyclingnews.com

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici