PARTAGER
Drone surfing

Un vidéo montrant un kitesurfeur tracté par un drone a fait le tour du monde en l’espace d’une semaine. Réelle prouesse ou buzz médiatique bien orchestré ?

Il y a quelques mois de cela, on vous expliquait comment apprendre le kitesurf en peu de temps. Ce n’est pas chose aisée, car il faut notamment maîtriser la position du kite pour se faire tracter et pouvoir glisser sur l’eau. Mais cette partie pourrait bien être facilitée grâce aux avancées réalisées dans la technologie du drone.

On en veut pour preuve une vidéo récemment mise en ligne par la société américaine FreeFly System qui montre un surfeur se faire tracter par un drone. Le jeune homme ramasse une corde qui pend du ciel et serpente sur le sable, lance sa planche de wakeboard sur une mer d’huile, la corde se tend, et le voilà lancé ! L’engin est un ALTA 8, de 1,32 m d’envergure, qui est propulsé par huit hélices de 45 cm.

Très impressionnante, la vidéo intitulée Drone surfing vient peut-être de donner naissance à un nouveau sport qui allie surf et technologie. Vu comme cela, le drone surfing se présente comme un concurrent du kitesurf (surfeur tracté par un cerf-volant) voire du wakeboard (surfeur tracté par un bateau à moteur).

Vraie découverte ou faux buzz ?

Si le concept est excitant, restent cependant des questions en suspend. Le drone est-il vraiment capable de tirer un homme de 70/80 kilos ? En effet, comme le souligne Surf Session, le drone Freefly ALTA 8 a été conçu à l’origine pour transporter du matériel de prise de vues lourd (jusqu’à 9 kg), et délivre une puissance maximale de 950W. Certes costaud, ce n’est de toute évidence pas assez pour tracter un surfeur (même si le constructeur précise que le kitesurfeur doit impérativement s’élancer avant de se faire tracter). On reste également perplexe quand à l’autonomie en vol qui ne doit probablement pas dépasser une dizaine de minutes.

Cependant, Hugh Bell de chez Freefly Systems a assuré au site Mashable que “la vidéo était bien entendu 100% réelle. Nous sommes également en train de mettre une vidéo du making of cette semaine.” Chez 360Sport, on a hâte de voir cela, car aucune vidéo n’a été mise en ligne pour prouver que le surfeur a effectivement bien été tracté seulement par le drone et rien d’autre.

En regardant bien la vidéo, vous pouvez voir également que la planche de couleur violette sur laquelle le surfeur se lance au début n’est pas la même que celle que l’on voit (avec du jaune fluo) sur des gros plans le montrant en train de slalomer sur l’eau.

Mais laissons à FreeFly System le bénéfice du doute. Car la technologie évolue vite et le prix du drone ALTA 8 le prouve : 15.500 €.

Poster un Commentaire

Soyez le premier à commenter !

Me notifier des
avatar
wpDiscuz