PARTAGER
Crédits photo : Wladyslaw, Wikimedia Commons

Alors qu’il a été contrôlé positif au salbutamol en décembre dernier, Christopher Froome souhaiterait éviter le procès en plaidant la négligence. Cependant, le cycliste britannique a toujours officiellement nié s’être dopé, justifiant ce contrôle positif par un dysfonctionnement de ses reins.

Le dysfonctionnement des reins : une défense risquée

Même si c’est une défense qui peut lui permettre d’être relaxé en bénéficiant d’un non-lieu, cette ligne de défense pourrait également s’avérer catastrophique pour Christopher Froome. Si la thèse d’un dysfonctionnement des reins était jugée irrecevable, elle exposerait le cycliste britannique à une suspension de deux ans. Alors qu’il est déjà âgé de 33 ans, cette peine signifierait certainement la fin de sa carrière. C’est pour cela qu’il a longtemps cherché à être blanchi. S’il se confirme, ce revirement de sa ligne de défense indiquerait sans aucun doute qu’aucune preuve tangible étayant ses déclarations n’a été trouvée.

Christopher Froome pas certain de disputer le Tour de France        Crédits photo : Gyrostat, Wikimedia Commons

La négligence pour une peine allégée

En plaidant la négligence, Christopher Froome espérerait obtenir une peine allégée. Il s’agirait d’une suspension rétroactive d’au maximum six mois. Cela lui permettrait de s’aligner sur le Giro et le Tour de France pour tenter de faire un doublé historique. Il devrait cependant renoncer à sa victoire dans la Vuelta, ainsi qu’à ses médailles de bronze remportées lors des épreuves individuelles et par équipe du contre-la-montre des championnats du monde.

Christopher Froome sur le podium du Tour de France          Crédits photo : Dave Paterson, Wikimedia Commons

Quelle réaction pour la Team Sky

Cette affaire pourrait également annoncer de grosses turbulences au sein de la Team Sky. Affichant depuis plusieurs années sa volonté de lutter contre le dopage, la réputation de l’entreprise médiatique britannique avait déjà été entachée suite aux autorisations thérapeutiques délivrées à Bradley Wiggins et à Christopher Froome. En cas de mauvaise issue pour cette affaire, elle serait sans doute dans l’obligation de prendre des décisions fortes. La Sky devrait alors remodeler l’organigramme de son équipe cycliste, à moins qu’elle ne préfère se retirer.

Que va devenir la Team Sky ?           Crédits photo : Jaguar Mena, Wikimedia Commons
Source :

L'équipe