PARTAGER
Crédits photo : Massimo Paolone - LaPresse, site officiel du Giro

Alors qu’il semblait à la peine au début de l’épreuve, Christopher Froome avait déjà relevé la tête samedi dernier, lors de l’étape sur les pentes du Monte Zoncolan. Cependant, sur les deux ultimes étapes de montagne de ce Giro, il est parvenu à totalement retourner la situation en sa faveur.

Le grand numéro de Froome

Christopher Froome est parvenu à prendre le maillot rose ce vendredi 25 mai, au terme d’une 19e étape dantesque pendant laquelle Simon Yates, leader au départ, a tout perdu. Alors que Sky, l’équipe du champion britannique, a décidé de durcir la course dès le col du Finestre, la première des trois ascensions de la journée. Cependant, personne ne s’attendait à ce que Simon Yates, jusque-là impressionnant, ne lâche aussi tôt dans la course. C’est à ce moment que Kenny Elissonde, coéquipier de Christoper Froome, a placé un relais très appuyé qui a également fait craquer Domenico Pozzovivo, le 3e du général. Une fois le travail de son équipier terminé, le vainqueur du dernier tour de France a attaqué et est parti à 80 kilomètres de l’arrivée.

Christopher Froome s’impose en solitaire et prend les commandes du Giro       Crédits photo : Massimo Paolone – LaPresse, site officiel du Giro

Parmi les favoris, un groupe de cinq s’est rapidement détaché derrière Christopher Froome. Ce dernier était composé de Tom Dumoulin, Thibaut Pinot, accompagné de son coéquipier Sebastian Reichenbach, de Miguel Angel Lopez et de Richard Carapaz. Cependant, l’entente dans ce groupe a été très compliquée, notamment parce que les deux derniers cités, plus concernés pour la lutte du classement du meilleur jeune que pour le général, n’ont pas pris le moindre relais. C’est donc Christopher Froome qui s’est imposé en solitaire avec trois minutes d’avance sur ce groupe. Simon Yates termine à plus de 38 minutes alors que Thibaut Pinot en profite pour s’emparer de la troisième place du général.

Pinot explose lors de la dernière étape de montagne

Après avoir fait une grosse affaire la veille en prenant la troisième position de l’étape et du général, Thibaut Pinot a tout perdu lors de l’avant-dernière journée du Giro. Le Français a en effet été lâché dès la première difficulté du jour, pour finalement terminer avec 45 minutes de retard sur Mikel Nieve, le vainqueur de l’étape. Bien évidemment, il ne termine pas sur le podium, sa place revenant à Miguel Angel Lopez, le porteur du maillot blanc. De son côté, Christopher Froome remporte le Giro. Plusieurs fois attaqué par Tom Dumoulin, son dauphin, dans l’ultime ascension, il est parvenu à chacune des attaques du champion sortant sans montrer le moindre signe de faiblesse.

Thibaut Pinot perd tout en une seule étape      Crédits photo : Massimo Paolone – LaPresse, site officiel du Giro
Source :

L'Équipe