Selon Lauda, Vettel pourrait être une menace pour Mercedes

Niki Lauda connait très bien Maranello. L’ancien pilote autrichien est le premier pilote à avoir ramené le titre mondial en 1975 onze ans après un certain John Surtees. Par la suite, c’est Jody Scheckter qui remporte le titre en 1979, il faudra attendre 21 ans après pour que Michael Schumacher remporte 5 titres d’affilée de 2000 à 2004 et que Kimi Raikkonen remporte le titre mondial en 2007.

Malgré tout, le président d’honneur de Mercedes repart de Singapour insatisfait comme il l’explique dans la Gazzeta Dello Sport:

“Vous savez ce qui est arrivé et ce qui me dérange le plus ? Quitter Singapour sans comprendre ce qui nous a ralenti. Juste au moment où j’ai vu Ferrari beaucoup plus forte par rapport aux dernières années”.

Cela, ne l’empêche pas de rendre hommage à Sebastian Vettel:

“C’est un pilote extraordinaire, il a fait une course parfaite, comme seuls les grands champions peuvent le faire. Vous avez vu ce qu’il fait après le premier tour, quand il prend 3 secondes d’avance au reste de la concurrence ? Et comment il a géré les redémarrages après les voitures de sécurité ? Il a deux qualités que peu de champions possèdent: l’intelligence et la vitesse”.

Lors du Grand Prix de Singapour, Niki Lauda n’a pas compris pourquoi la voiture n’était pas performante:

“Dès vendredi, nous avons compris que quelque chose n’allait pas. La voiture n’adhérait pas, elle était glissante, Hamilton et Rosberg ne savaient pas comment développer la voiture à Singapour. Ils ont tout tenté, ni eux, ni les techniciens ont trouvé une solution. Etre à 15 dixièmes de la pôle c’est un truc de fou”.

Malgré cet échec, Niki Lauda explique que Mercedes cherche la solution:

“Voilà ce que je me dis, nous devons dans les quelques jours qui nous séparent de Suzuka trouvé la clé du problème. Je veux penser positivement et dire que ce qui s’est passé dimanche était juste une alerte”.

Lewis Hamilton s’était exprimé sur le site officiel de la F1 en disant qu’il aurait pu gagner le Grand Prix sans les voitures de sécurité, ce qui a fait bondir Niki Lauda dans cette interview qu’il a accordé à la Gazzetta dello sport. Par ailleurs, il se satisfait du résultat de Nico Rosberg:

“Tu plaisantes. Hamilton était hors du coup, Vettel imposait son rythme et il accélérait quand il voulait. Malheureusement pour lui, il abandonne. Nico n’avait pas la voiture pour faire plus”.

Malgré cette contre-performance à Singapour, Niki Lauda estime que la course au titre n’est pas relancée:

“Nous avons un grand avantage sur Ferrari. Nous savons que pour dimanche prochain au Japon avec les pluies possibles là-bas, un revirement de situation peut arriver au championnat. Hamilton a 49 points d’avance sur Sebastian, cependant il reste 6 courses à disputer. Il a une très bonne avance, mais nous ne pouvons pas nous déconcentrer. Le championnat est ouvert, on doit rester prudent sur tout, car quand vous voyez un gars comme Vettel, il nous oblige à ouvrir nos yeux, un gars comme ça est dangereux. À présent, nous savons que Ferrari est de retour”.

Crédit photo principale : Wikimedia – AngMoKio

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici