Alexis Pinturault s’est imposé lors du combiné de Bormio qui avait lieu le vendredi 29 décembre. Il s’offre ainsi la 21e victoire en Coupe du Monde de sa carrière et la 2e depuis le début de la saison. Grâce à la vidéo ci-dessous, vous pouvez découvrir le slalom du combiné en intégralité.

https://www.youtube.com/watch?v=WGZTch3m0ys

19e de la descente mais en ayant bien limité

Alors que Marcel Hirscher, peut-être le seul véritable rival du Français sur cette épreuve, était absent lors de la course, Alexis Pinturault a su parfaitement en profiter pour s’imposer. 19e de la descente, il ne comptait que 1’’65 de retard sur Dominik Paris, vainqueur de la première manche de ce combiné, ainsi que de la descente de Bormio disputée la veille. Adrien Théaux, était le meilleur Français de la descente en se classant 6e, à 0’’90 du leader. Cependant, ce dernier ne parviendra pas à terminer le slalom.

Alexis Pinturault en pleine course       Source : site officiel d’Alexis Pinturault

Alexis Pinturault sans concurrence sur le slalom

Le Français s’est en effet imposé dans la 2e manche de ce slalom. S’il s’impose avec 0’’50 sur Martin Cater, son concurrent le plus proche, le Norvégien Kjetil Jansrud termine septième de ce slalom à 1’’13 du tricolore. Cependant, l’Italien Dominik Paris l’a longtemps inquiété, puisqu’il était toujours devant à la mi-course, mais une erreur sur le bas du parcours l’a fait sortir du parcours, ce qui provoqua son élimination et libéra ainsi Alexis Pinturault. Cette victoire est de bon augure pour la suite de la saison, puisqu’il ne reste plus que deux combinés à disputer cette saison : celui de Wengen, qui aura lieu le 12 janvier et celui Pyongchang, lors des Jeux Olympiques.

 

Tessa Worley encore pas loin du podium      Crédits photo : Christian Jansky, Wikimedia Commons

Tessa Worley peut avoir des regrets

Quelques jours après avoir été désignée championne des championnes pour la France, Tessa Worley n’est pas passée loin de réaliser un nouveau podium lors du géant de Lienz. Cependant, deux petites fautes, une lors de chaque manche, l’ont fait échouer à la quatrième place à seulement 0’’26 de Federica Brignone, qui s’est imposée devant Victoria Rebensburg et l’inévitable Mikaela Shriffin.

Source :

Ne ratez plus les news sportives les plus importantes grâce à la newsletter envoyée chaque mardi. Vous allez adorer !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici