PARTAGER
Source : Wikimedia Commons.

Du côté du palmarès européen, l’Olympique de Marseille est sans doute le plus heureux des clubs français. Cette saison, ce n’est pas la C1 : l’OM doit se contenter de l’Europa League. Un lot de consolation plus qu’honorable tout de même ! Après une belle qualification à l’occasion des huitièmes de finale, le club de la cité phocéenne affrontera Leipzig au tour suivant. C’est une issue plutôt favorable, le tirage au sort s’étant déroulé aujourd’hui en début d’après-midi.

Les grands semblent s’éviter

Les affiches sont belles, mais les favoris demeurés en lice pour les quarts de finale de l’Europa League s’évitent pour l’instant. Ils devront, pour s’affronter, attendre les demi-finales ! L’équipe allemande du RB Leipzig jouera donc Marseille, comme nous l’avons déjà indiqué. Du point de vue du club français, c’était probablement l’un des meilleurs tirages que l’on pouvait espérer. Voici un bref compte rendu vidéo du tirage :

Ensuite, Arsenal devra affronter le CSKA Moscou. Le parcours des Gunners dans cette compétition devrait être décisif quant au sort d’Arsène Wenger – encore que ce ne sera peut-être pas suffisant… Le CSKA est un club redoutable, pouvant réserver de grandes surprises. Heureusement pour les Londoniens, l’hiver recule peu à peu devant le printemps, de sorte que la météo moscovite ne devrait plus être trop hostile à des Anglo-Saxons…

L’Atlético de Madrid hérite de son côté du Sporting Clube de Portugal (Lisbonne), tandis que la Lazio affrontera Salzbourg, le petit poucet de ces quarts de finale.

Quels résultats pronostiquer ?

Rappelons tout d’abord que les quarts de finale de l’Europa League se joueront au début du printemps. Les matchs aller se tiendront en effet le 5 avril prochain, tandis qu’il faudra patienter jusqu’au 12 du même mois pour connaître les rencontres retour.

En tant que Français, nous nous devons de parier en faveur de l’Olympique de Marseille. La qualification des Phocéens est de plus tout à fait réaliste. Même si Leipzig est une formation plus réputée que Salzbourg, elle est évidemment beaucoup plus prenable que l’Atlético ou Arsenal. Mais la jeunesse du club allemand (tout droit venu de la cinquième division allemande en 2009, c’est un pur produit de Red Bull) renvoie à une fougue grâce à laquelle tout peut basculer en peu de temps. Le club de Leipzig est tout de même passé par la C1, avant d’éliminer le Zénith Saint-Pétersbourg en une saison pourtant difficile.

Les Gunners vont quant à eux tout donner pour vaincre le CSKA Moscou (qui a sorti l’Olympique Lyonnais). Ce dernier devrait donc jouer les contre-attaques en misant sur des fautes d’inattention. Arsenal est cependant parfaitement capable de maîtriser ces grands rendez-vous européens, d’autant plus que la ligue Europa est le seul moyen qu’a le club londonien de se qualifier pour la Ligue des champions 2018-2019. Enfin, l’Atlético de Madrid devrait normalement éliminer Lisbonne, de même que la Lazio vis-à-vis de Salzbourg. À moins que… Le football n’est pas une science exacte, donc du suspense est à prévoir !

Source :

Le Monde